Un médicament contre le sida attaque le virus de l'herpès

Une équipe de chercheurs européens a découvert que raltegravir, le médicament vendu par l'entreprise pharmaceutique Merck sous le nom d'Isentress et utilisé dans le traitement du sida (syndrome d'immunodéficience acquise), permettrait de combattre le virus de l'herpès. (...)

La famille des virus de l'herpès comprennent des pathogènes tels les herpès simplex virus 1 et 2, le virus qui déclenche la varicelle (aussi appelé virus varicelle-zona), le virus Epstein-Barr (associé à plusieurs types de cancer), le virus de la roséole, le cytomégalovirus et le virus associé au (cancer) sarcome de Kaposi.


Le cytomégalovirus humain (CMVH) sur lequel se basait l'étude provoque des anomalies neurologiques chez 1% de nouveau-nés dans les pays développés. Il peut aussi provoquer une rétinite qui se détériore en cécité chez 25% des personnes atteintes du sida, endommager le cerveau et le système nerveux central chez les jeunes adultes, générer une inflammation du côlon et la mononucléose, plus connue sous le nom de la maladie du baiser, et d'autres pathologies de la gorge.

 

Pour lire l'articel en entier c'est par ici